Nouvelles importantes du Tunnel Souple

L’Association d’Agilité du Canada a étudié les attributs, la sécurité et l’utilisation du tunnel souple sur les parcours des concours de l’AAC depuis quelque temps.

Le tunnel souple était initialement un des obstacles du sport de l’agilité et il testait la confiance du chien. Le tunnel souple ne mesure pas les compétences ni la vitesse mais plutôt la confiance de l’équipe et surtout celle du chien envers son conducteur en entrant dans un espace fermé dont il ne voit pas la sortie et ce de manière contrôlée; l’ordre du conducteur primant sur l’instinct. La vitesse ne doit pas être le seul élément synonyme de réussite en agilité, il reste que le tunnel souple est probablement l’un des seuls obstacles qui mesure l’aspect confiance du travail d’équipe.

Par conséquent, dans le but de réduire le stress des conducteurs qui se préoccupent de la sécurité de leur chien, bien qu’il y ait eu peu de rapports d’incident à propos du tunnel souple comparativement aux autres obstacles de l’Association d’Agilité du Canada, les éléments suivants ont été examines et révisés : la composition du tissu et la longueur de la manche, le tissu inférieur plus lourd pour réduire le risque de torsion, l’entrée au fond plat plutôt qu’incurvé, la distance entre la sortie de la manche et l’obstacle suivant pour avoir le temps de réorienter le chien, l’angle d’approche pour aider les conducteurs qui jugent mal la trajet de leur chien, les moyens utilisés pour immobiliser le tunnel souple au sol ainsi que la composition et la forme de l’entrée.

TMerci à tous ceux et celles qui ont donné leur avis sur l’utilisation du tunnel souple aux concours de l’AAC.

À compter du 1er septembre 2016, l’Association d’Agilité du Canada suspend l’utilisateur du tunnel souple à ses concours car il y comporte des éléments qui ne peuvent être résolus à court terme.

Les juges peuvent substituer les obstacles suivants pour remplacer le tunnel souple sur leur parcours : 1 ou 2 sauts, le saut en longueur ou un tunnel.